Peche-en-Mer-Team-Sunset

Peche-en-Mer-Team-Sunset

APPATS


Cibler une espèce en fonction des appâts

 

 

Cibler une espèce en fonction des appâts

Le choix des appâts et la présentation de ces derniers sur les hameçons sont des éléments primordiaux. En effet, chaque espèce de poisson possède un régime alimentaire qui lui est propre, bien qu’il puisse se rapprocher de celui de nombreuses autres espèces. Voyons quels sont les appâts préférés des poissons les plus pêchés en Atlantique, en bateau.

 

La daurade grise

La daurade grise est un poisson que j’aime rechercher avec des appâts blancs, type chipirons ou bien avec des lanières d’encornets. Afin d’attendrir le blanc des encornets, il ne faut pas hésiter à le taper à l’aide d’un marteau attendrisseur.

 

encornets.jpg

 

Vous pourrez retrouver une vidéo dans laquelle je vous explique la manière de préparer son blanc d’encornet en cliquant sur le lien suivant : https://www.sunset-fishing.com/comment-preparer-les-encornets-pour-la-peche-aux-appats/

Au niveau du bas de ligne, j’utilise un hameçon de petite taille, du 4 ou du 6, car il faut garder à l’esprit que la daurade grise possède une petite bouche. L’utilisation d’un hameçon trop gros réduirait considérablement vos chances de capture. La daurade étant un poisson plutôt méfiant, il ne faut pas hésiter à utiliser un fluorocarbone fin, entre 25/100 et 35/100. Cela permet de gagner en discrétion tout en ayant un fil suffisamment solide pour combattre le poisson.

Concernant la longueur des empiles, je les fais évoluer en fonction de la force du courant. Plus le courant est fort, plus j’allonge mes empiles. Le courant fait ainsi nager l’appât, ce qui le rend d’autant plus attractif.

 

La daurade royale

Souvent surnommée « La belle au sourcil d’Or », la daurade royale est un poisson particulièrement combatif. Cette dernière est particulièrement friande de vers tubes.

vers.jpg

Si vous souhaitez vous consacrer aux gros poissons, vous pouvez également utiliser des crabes en guise d’appâts. Si vous trouvez des crabes mous, n’hésitez pas une seconde, c’est le pêché mignon des royales.

Equipée d’une mâchoire capable de broyer une coquille d’huitre, il est important d’utiliser un hameçon fort de fer, en n°2 par exemple. J’utilise un trainard d’au moins un mètre en 30/100 ou 35/100 en fonction de la sédimentation et de la taille des poissons recherchés.

 

 

Le merlan

Le merlan, gadidé très présent sur les côtes Atlantiques en hiver, est un poisson qui se laissera aisément séduire par une languette de maquereau, un morceau de sardine ou encore de belles lanières d’encornets.

Maquereau.jpg

Vous pouvez même faire des cocktails avec vos appâts, soyez innovants ! En cliquant sur le lien suivant, vous me retrouverez en train de vous expliquer comment préparer vos sardines pour la pêche en bateau : https://www.sunset-fishing.com/tuto-sunset-comment-preparer-les-sardines-pour-la-peche-en-mer/

Le matériel que j’utilise pour la pêche au merlan se résume à du fluorocarbone en 30/100 ou 35/100, avec des empiles en 35cm et des hameçons tige longue en n°4 ou n°2 afin de mettre de beaux appâts.

 

La raie et le congre

La raie est un poisson qui est équipé, comme les requins, de ce qu’on appelle les ampoules de Lorenzini. Cela permet à ces derniers de détecter à une grande distance, la présence d’un poisson blessé ou tout simplement la présence de nourriture. La raie et le congre sont deux poissons particulièrement attirés par de jolis morceaux de maquereaux ou encore par une sardine ou un encornet entier !

 

Doublé.jpg

J’utilise un trainard adapté à la taille des poissons recherchés ; le plus souvent en 60/100 pour les raies et en 100/100 pour les congres.

 

Maintenant, à vous de jouer ! N’hésitez pas à nous faire parvenir des photos de vos prises par message sur notre page Facebook !

 

Texte et photos : Simon Elgrishi


13/02/2021
0 Poster un commentaire

Les appâts surfcasting des Hauts-de-France

appats des hauts de france.jpg

Quels sont les appâts pour le surfcasting que l'on peut récolter dans les Hauts-de-France ?

 

Les Hauts-de-France possèdent de longues plages de sables fin propices à la récolte d'appâts pour le surfcasting, mais aussi de nombreuses digues et jetées aux abords desquelles de nombreuses espèces cohabitent. Vers marins, crevettes, crabes, coquillages, il en existe une multitude qui permettent de varier le menu présenté aux poissons.

 

 

La grosse arénicole

La grosse arénicole ou vers de côte est le vers le plus répandu et le plus utilisé dans la région en surfcasting. On en trouve sur tout l'estran, les grosses se trouvant au plus bas et généralement lors des gros coefficients de marée. On les récolte à la pompe à vers, ou au palot (petite pelle étroite), en repérant les tortillons de sable en surface. On les conserve plusieurs jours une fois ébrodées, enroulées dans du journal. C'est sans doute le meilleur appât pour pêcher à basse mer. On l'esche entière ou en petits morceaux, l'utilisation de fil élastique pour la maintenir est un plus.

crotte de vers.JPG

arenicole.jpg

grosse arenicole.jpg

 

La petite arénicole

La petite arénicole est un parfait substitut lorsque les marées ne sont pas suffisamment grandes pour ramasser la grosse arénicole. On la trouve généralement en haut de plage, parfois en grande concentration. On la récolte à la fourche, et elle peut se conserver plusieurs jours, entière, dans de l'eau au frigo ou dans du papier essuie-tout et du journal. Il convient évidemment de les trier de manière à ne pas conserver le moindre vers endommagé, qui ferait pourrir les autres. C'est un excellent appâts pour pêcher à marée basse et marée haute.

petite arenicole.JPGappats des hauts de france.jpg

 

La néréïde rouge

Également appelée demi-dure dans le commerce, la néréïde rouge est un excellent appât, très vivace et de couleur orangée / rouge sang. On la trouve dans les zones vaseuses, généralement aux abords des digues dans les ports. On la récolte à la fourche, et elle se conserve dans des algues humides dans une boite ou du journal au frigo. Il est important de ne pas superposer les portions au risque de les écraser, cet appât surfcasting étant très fragile. La néréïde rouge se conserve jusqu'à une semaine de cette manière. Cet appât surfcasting est excellent à marée haute, et pour pêcher au bassin minéralier de Dunkerque. C'est aussi le meilleur appât pour la pêche du mulet. L'utilisation de perles flottantes permet de l'animer pour la rendre encore plus attractive.

nereide rouge.JPGfrederic baudin mulet.jpgaccessoires sunset perles flottantes.jpg

 

La néréïde blanche

Surnommée gravette blanche ou encore carplue blanche, la néréïde blanche est également un petit appât fragile, que l'on récolte à la fourche lors des gros coefficients de marée, en bas des plages de sable fin et à marée basse. Elle se conserve dans de l'eau avec un fond de sable de manière à reproduire son biotope. C'est un appât à petits poissons d'une manière générale, principalement utilisée dans le monde de la compétition en surfcasting. C'est un bon appât pour pêcher à marée haute. On l'enfile à l'aide d'une aiguille à vers.

nereides blanches.jpg

gravette blanche.jpg

 

Le couteau

Le couteau est un excellent coquillage pour la pêche en surfcasting. Sa chair blanche est ferme et séduit souvent les poissons qui bouderaient l'arénicole. On la trouve en poissonnerie, ou on peut la récolter à marée basse lors des gros coefficients de marée, en bas de plage. On peut le repérer grâce au petit entonnoir qu'il laisse apparaitre sur le sable. On le récolte à l'aide d'une fourche, d'une petite pelle, ou alors d'une manière plus traditionnelle en recouvrant le trou de sel, ce qui le fait remonter en surface. C'est un appât relativement fragile qu'il convient de ficeler avec du fil élastique spécial appâts pour lui assurer une bonne tenue à l'hameçon. Cet appât surfcasting est redoutable pour les pêches d'hiver, les merlans et limandes en raffolent. On le conserve entier dans un seau d'eau de mer, en prenant soin de ne pas surcharger (environ une 20e de couteau pour un seau de 5L).

eschage couteau.jpg

couteaux.JPG

 

La crevette bouquet

Elle se récolte à l'aide d'une épuisette dans les rochers à marée basse, particulièrement dans les flaques d'eau dans lesquelles elle se retrouve prisonnière. On peut également l'attraper au haveneau à crevettes aux abords des jetées, principalement de nuit. C'est un redoutable appât pour pêcher le bar aux abords des digues, au flotteur notamment. On la pique alors par l'anneau de la queue avec un petit hameçon circle hook. Généralement elle ne laisse pas longtemps indifférent le bar s'il se trouve dans les parages. Elle se conserve dans un seau d'eau avec un bulleur.

crevettes bouquet.jpg

 

Le crabe franc ou mou

Enfin, le crabe. A l'image de la crevette bouquet, c'est un excellent appât pour pêcher aux abords des roches telles que les jetées ou les digues. On le récolte soit dans les rochers à la belle saison, soit au haveneau à crevettes grises à basse mer. Il est redoutable pour les pêches de fond, esché en trainard sur un hameçon circle hook, et déposé à proximité des rochers. Il se conserve dans un récipient avec des algues humides, sans eau. Lors de la période de mue, le crabe franc devient mou, c'est à cette période qu'il est le plus attrayant pour le bar.

crabes.jpg

 

Avec tous ces appâts surfcasting, vous avez tout pour réussir votre sortie en surfcasting dans les Hauts-de-France !


19/10/2020
1 Poster un commentaire

Tuto SUNSET - Eschage d'un couteau frais

Le couteau est un appât de choix pour la recherche du bar et du flet dans le Nord de la France.

 

 

esc.PNG
 

 

C'est un appât que j'ai régulièrement avec moi lors des concours car il peut faire la différence et il peut être panaché avec une arénicole pour une bonne attractivité.

 

On peut le recolter soit même sur la plage ou l'acheter directement en poissonnerie.

 

Je vous présente sur cette vidéo comment le ligaturer et le escher sur vos montages.

 

Bon visionnage à tous.

 

 

 


16/05/2020
0 Poster un commentaire

LES APPATS DU BASSIN D'ARCACHON

Un aperçu des appâts que l'on trouve sur le bassin d'Arcachon, mis à part le jumbo et la dure qui sont des vers d'importation.

 

L'amande

amande-mer.jpg

L'anchois

Anchois.jpg

 

L'arénicole

 

 

arenicole.JPGLe bibi

 

 

 

 

bibi.jpg

Le bouquet

 

bouquet.jpg

Le calamar

Calamar.jpgLe couteau

couteaux appats.PNG

Le crabe vertcrabe vert.jpgLa crevette

crevette.jpgLa demi dureDemi dure.jpg

La duredure.jpgLa gravette blancheGravette blanhe.jpgLe jumbojumbo.JPG

 

La machotte

machotte.PNG

Le maquerau

 

 

Maquerau.jpg

Le miraclemiracles 1.JPGLa pistichepistiche.JPGLa sardinesardines.jpgLa seicheSeche.jpgLe ver bleu ou ophelieVer bleu ou ophelie.jpgLe vernisVernis (2).jpgL'americainvers americains.JPG

 

Le ver tube

 

vers tube 1.PNG























19/04/2020
0 Poster un commentaire

CONSERVATION DES APPATS

La pistiche et le tube, appâts universel sur le bassin, sont des vers difficiles à ramasser, pour ne pas les jeter voici une recette de conservation, connue de beaucoup de pêcheurs.

 

 

 

pistiche.JPG
 

 

Un moyen de les garder pendant plusieurs mois :

 Le salage.

Ce principe marche très bien.

Le processus :

 

Le récipient mit sous la passoire, vous permet d’éviter que les vers baignent dans leur jus qu’ils rejettent au moment du salage.

Le sopalin vous permet d’absorber

 

 

 PASSOIRE.jpg

 PASSOIRE2.jpg

 

 

Bien saupoudrer de gros sel jusqu'à recouvrir les vers.

 

 

 PASSOIRE 3.jpg

 

 

Laisser une douzaine d’heures a température, puis retirer les vers pour les conserver  en boite au frigo,  dans un film étirable ou sous vide pour ceux qui ont l'appareil ce qui évite la formation de glace dans le congélateur.

 

 

ASSOIRE4.jpg

 

Que ce soit au frigo ou au congé selon, ils seront a disposition pour vos prochaines sorties.

Et croyez-moi cela marche aussi bien que les frais et parfois même mieux.

 

Astuce : tremper les dans l’eau de mer pour les réhydrater avant de pêcher, cela vous permettra aussi de facilité la pénétration de l’aiguille, pensez à un chiffon car ils glissent énormément.

 

PS: La sole aime les appâts carnés, ou un peu abimés.

 

 

 

 


16/04/2020
0 Poster un commentaire